Château La Marzelle 2003

Saint-Émilion Grand Cru Classé

Année très précoce. Forte coulure due à un fort refroidissement sur la fleur. Puis la canicule !

Un beau temps précoce encourage la vigne en une avance végétative atypique. Les températures caniculaires préjugent de vendanges précoces et de qualité. Grâce à un sous-sol argileux, nous apprécions la capacité de régulation en eau de ce terroir. Début septembre, les vendanges de raisins très mûrs et aromatiquement très concentrés conduisent vers des notes de fruits confits. Les extractions, limitées à une osmose naturelle, conduisent à un vin riche et crémeux.

Les effets climatiques cette année nous contraignent à ne produire que 25000 bouteilles de Grand Cru Classé et 9000 bouteilles de Grand Cru à partir des 4 Ha nouvellement achetés.

Notes

Vinexpo

- “Demi-finaliste de la 10ème coupe des grands crus classes de Saint-Émilion, avec les Millésimes 2001, 2002 et 2003”

Guide Dussert-Gerber 2007

- “Un grand vin ample, de couleur intense, racé, aux tanins riches, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en puissance, mais très élégant, prometteur.”

Jean-Marc Quarin

15/20
- “Cette dégustation de La Marzelle en primeur est l'une des plus étoffées que j'ai fais du cru à pareille époque. Suave en bouche, très fruité, le vin est caressant, uni et s’achève sur des tanins présents et enrobés. Sa situation sur les sables en fait un cru charmeur, qui peut se consommer jeune. 2003 supérieur à 2002.”

David Cobbold

- “Un vin souple, aux tanins soyeux. Les tanins sont très discrets, donnant un aspect facile à son abord, qui possède aussi une jolie fraîcheur naturelle. Vin séduisant, à boire assez vite.”

Millésimes

- “L’une des plus belles dégustations effectuées sur place cette année, et un véritable coup de coeur pour ce cru dont la renaissance, depuis 1997, lui apporte la puissance alliée à une finesse dignes desplus grands crus.”

James Lawther

- “La Marzelle 2003: Médaille de Bronze”

La revue du vin de France

- “Cette propriété produit des Vins de très belle intensité. 2003 et 2004 sont des valeurs sûres. Marqué par une légère évolution, le nez va sur les raisins cuits. Les notes toastées apportées par l'élevage sont plus généreuses. Il correspond au style de l'année avec sa richesse, son onctuosité en finale. A boire dans les deux ans.”

Guide Dussert-Gerber 2011

- “Très représentatif de ce grand Millésime. Richesse et complexité le caractérisant. Couleur pourpre, nez confit, tanins harmonieux, un grand vin typé, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis), le cuir et la truffe, de grande évolution.”

Spécificités

  • Surface 13 hectares d’un seul tenant
  • Cépages 86% Merlot - 14% Cabernet franc
  • Densité 5700 pieds/ha
  • Age moyen 27 ans
  • Production 27000 bouteilles
  • Situation Haute Terrasse de Saint-Emilion formée par l’ancien lit de l’Isle.
  • Terroir 3 types: graves (continuité de la veine de graves de Figeac), sables sur argile (type Petrus), sables anciens
  • Taille Bordelaise (2 astes franches)
  • Alcool 13%