Château La Marzelle 2021

Saint-Émilion Grand Cru Classé

2021 commence par un hiver plus doux et nettement plus arrosé que la moyenne, dans la
lignée de 2020. Ces conditions climatiques entrainent un débourrement homogène, régulier
et précoce. Le mois d’avril est marqué par une succession de nuits à lutter contre le gel; lutte
plus ou moins couronnée de succès selon les secteurs.

Mais après un printemps très froid, sec jusque fin avril puis pluvieux en mai, cette avance
dans le cycle n’est plus. La floraison commence le 25 mai et se déroule dans de très bonnes
conditions climatiques, chaudes et sèches.

L’instabilité orageuse entre la mi-juin et la mi-juillet impose une pression mildiou que
l’on espère ne pas revoir si rapidement, et qui se prolonge jusqu’à la fin de la véraison.
Cependant, quatre semaines de temps secs vont suivre, suffisantes pour générer des
contraintes hydriques qualitatives. L’espoir est là, et il faut garder ses nerfs pour atteindre,
pas à pas, une maturité satisfaisante. Les vendanges commencent par les Merlots le 30
septembre et se terminent par les Cabernet-Sauvignons le 13 octobre.

Cette année, en particulier, notre système de tri dernière génération, par densimétrie et par
calibrage, a fait des merveilles. Adossés à une gestion de récolte parcellaire très pointue,
rendue possible par la mise en place de contenants adéquats, cuves inox doubles parois
tronconiques mais aussi barriques de 500 litres et amphores, ces outils nous ont permis
de tenir nos objectifs qualitatifs très exigeants. Nous avons pu récolter une vendange
parfaitement saine et ne sélectionner que des baies mûres.

2021 fait écho à une époque qui a fait la renommée de Bordeaux en produisant un vin frais,
équilibrés et structurés.

Notes

Jean-Marc Quarin - PRIMEUR

92

Terre de vins - PRIMEUR

93
- “On devine une certaine concentration au nez, le fruit noir dense (confiture de myrtilles) se parant de notes d'encre de Chine. Marqué par une juste maturité, le fruit se déploie avec générosité, sur un profil gourmand, crémeux et velouté, et des tanins bien fondus. C'est un séducteur, qui est fidèle à sa promesse.”

Thunevin - PRIMEUR

89-91
- “En bouche, les saveurs un peu terreuses se lient tranquillement à la chair et aux tanins. Nous louons son fruit franc et frais qui l'illumine. L'élevage, pour partie en amphores, devrait asseoir la structure sur un gras et une belle profondeur.”

Markus Del Monego - PRIMEUR

92+
- “"Dark purple colour with violet hue and black core. Aromatic nose combining fresh fruit with fine toasting, blackberries, sloe and elderberries, dark chocolate and hints of cold smoke. In the background aromatic herbs and floral hints. On the palate well structured with rather medium body yet convincing length, firm yet ripe tannins and juicy fruit."”

Alexandre Ma - PRIMEUR

91-93

Peter Moser Falstaff - PRIMEUR

91
“Deep ruby red, purple hues at the narrow rim. Fine toasty aromas, hints of nougat and black cherries, subtle notes of coconut and caramel. Juicy, red cherries, inte-grated tannins, taut finish; will need its time, a fresh food companion.”

James Suckling - PRIMEUR

91-92
- “Blueberries and crushed stones with some fresh herbs and black cherries. Medium bodied with hints of sweet tobacco and wet earth. Fine-tannined finish.”

Bernard Burtschy - PRIMEUR

93-94

Spécificités

  • Surface 14.95 hectares d’un seul tenant
  • Cépages 75% Merlot - 17% Cabernet franc - 8% Cabernet sauvignon
  • Densité 5700 à 7150 pieds/ha
  • Age moyen 30 ans
  • Production 35 000
  • Situation Haute Terrasse de Saint-Emilion formée par l’ancien lit de l’Isle.
  • Terroir Sables ancients, Graves profondes et Argiles Bleues
  • Taille Bordelaise (2 astes franches)
  • Alcool 13%